Grimés, emplâtrés, difformes ? Humains ? Peut-être. Retour sur "May B" de Maguy Marin

Une plongée dans le noir. Un noir intense qui submerge des centaines de personnes que seule une salle de spectacle peut créer. Un noir qui dure comme dure celui de la nuit....

Lire la suite

Les dimensions d’un rêve. Retour sur FACES [pour Narcisse] de la Compagnie Noesis

Une salle plongée dans le noir. Le début d’un sommeil et d’un étrange rêve... Je me souviens précisément comment celui-ci a débuté. Des bandes blanches en écran nous projetant ce mot, FACES....

Lire la suite